J’aime être gourmande ! Que voilà une belle déclaration d’amour à la vie. Elle est de Colette. Et pour Colette, « la gourmandise, est plus profonde, plus modeste aussi. Elle est d’essence à se contenter de peu. » Icaunaise, comme tous les bourguignons, elle a fait et dégusté des gougères à longueur d’année. La gougère, c’est tout simple avec des produits courants. Alors vici la recette de Colette.

INGRÉDIENTS

250 ml d’eau, 130 g de beurre, 130 g de farine, 5 œufs, 130 g de Comté ….

Et du sel, de la muscade et du poivre.

Dans une casserole suffisamment large pour pouvoir travailler à la spatule, portez à ébullition l’eau, une pincée de sel et le beurre coupé en morceaux. Jetez la farine dans l’eau. Sur feu doux, remuez avec une spatule pour que l’eau absorbe toute la farine et jusqu’à l’obtention d’une boule bien homogène.

Retirez du feu et mettez la préparation dans un cul-de-poule. Ajoutez 4 œufs et mélangez de nouveau jusqu’à ce que la pâte à choux soit bien lisse. Intégrez 100 g de Comté et mélangez uniformément.

Préchauffez le four à 190°.

Mettez la pâte à gougères dans une poche à douille d’un diamètre de 1 cm. Sur une plaque beurrée, répartissez la pâte en boules de taille égale. Dorez chaque gougère avec le dernier œuf battu. Parsemez du Comté restant et enfournez pendant 35 minutes.

Vous pouvez servir les gougères tièdes ou froides. Vous pouvez aussi intégrer dans la pâte avec le Comté, du persil haché, des échalotes ciselées, des lardons ….