LA RECETTE

Les gougères sont des pâtes à chou. Avec du sel, du poivre, de la muscade et du (des) fromages.

Le principe de la pâte à chou – dite avant pâte à chaud car elle cuisait une première fois avant l’ajout des œufs – est simple : on fait cuire la farine dans un mélange liquide et beurre jusqu’à ce qu’elle soit devenue bien sèche.

On ajoute ensuite les œufs et on, bat le mélange, on bat, on bat et on bat encore. Et on fait cuire au four sous diverses formes, boules plus ou moins petites, allongées, en couronne, en vol au vent, en tout ce que l’imagination commande.

Si on ajoute du sucre et des crèmes sucrées diverses, on obtient les éclairs, les religieuses, les paris-brest, les chouquettes, etc.

Si on ajoute des pommes de terre en purée et qu’on fait bouillir, on obtient des gnocchis et si on fait frire, des pommes dauphines.

 

 

On le voit, la gougère salée ou sucrée est une préparation magique qui permet 1001 variations.

Et même la gougère proprement dite offre beaucoup de variétés.

Yonne Tourisme, l'agence de développement touristique du département a organisé des Assises du Tourisme le 30 septembre 2019 à Vézelay
Dans son hors-série de juillet 2019, BOURGOGNE MAGAZINE, revue qui se consacre aux voyages, au patrimoine et à l'art de
Elle fût un grand succès en dépit de la pluie. Merci aux sonneurs de Chablis qui ont animé nos intronisations