la gougère de
flogny la chapelle

C’est à Flogny La Chapelle qu’est née la gougère, au début du 19ème siècle.

C’est un certain Liénard qui le premier a commercialisé systématiquement cette spécialité faite d’une pâte à chou salée à laquelle il ajoutait du Comté.

Nous sommes sous le Premier Empire et Liénard est pâtissier à Paris. Mais la vie parisienne est déjà compliquée et il décide de fermer sa boutique et il vient s’installer à Flogny, à côté de Tonnerre.

A Paris, il avait comme spécialité le « ramequin » d’alors, pour les parisiens une sorte de flognarde salée au fromage.

Mais dans le Flogny de l’époque, il n’y avait que peu d’habitants et en plus ils étaient adeptes de la cuisine domestique. Pour vivre, il n’avait que la solution de la vente ambulante. Ses ramequins n’étaient pas faciles à transporter et il eut l’idée de remplacer la pâte à flognarde par de la pâte à chou et au lieu de faire des gâteaux plats, il les modèle en couronnes.

La gougère était née.

La gougère est bonne aujourd’hui, elle l’était évidemment alors et cette couronne de pâte à chou au fromage fit sa fortune.

Cette spécialité qui a traversé plus de deux siècles, doit certainement son succès à l’association rare de deux caractéristiques :

  • elle est festive par sa technicité qui lui donne une apparence séductrice
  • et à la portée de tous car elle n’est faite que d’ingrédients qui se trouvent tous les jours dans toutes les maisons : de l’eau, de la farine, du beurre, des œufs et du fromage à pâte cuite.

La Fête de la Gougère

Depuis une trentaine d’années Flogny La Chapelle célèbre la gougère le troisième dimanche de mai au cours d’une grande fête pour tous, petits et grands, jeunes et moins jeunes. Cette année, le confinement nous a imposé pour la santé et la sécurité de tous de reporter notre fête au 13 septembre. La prudence nous a contraints à la reporter encore.

Alors pour 2021, nous avons d’abord voulu la tenir pendant deux jours en mai… Mais le coronamachin en a décidé autrement.

Nous ferons donc la prochaine fête en 2022 !

Une énorme fête gastronomique. Avec notre concours de gougères.

Le grand chapitre annuel de la Guilde des Goûteurs de Gougères se tient à cette occasion, avec une cérémonie d’intronisations et un concours de gougères ouvert à tous.

Toute personne pourra participer au concours. Il y aura deux classements : amateurs et professionnels. .

Le commissaire du concours est le Grand Gouverneur de la Guilde des Goûteurs de gougères, il est chargé du respect du bon déroulement de l’épreuve.

Chaque concurrent aura le choix entre deux catégories de réalisations :

  • « La gougère du 19ème siècle » qui devra respecter la texture de la gougère traditionnelle : pâte à chou salée, gonflée, croustillante et moelleuse et pourra avoir n’importe quelle forme ;
  • « La gougère du 21ème siècle » qui devra respecter le goût de la gougère traditionnelle : goûts du beurre, de l’œuf, du Comté, du gratiné et qui pourra avoir n’importe quelle forme et n’importe quelle texture.

Dans le respect de ces contraintes, l’interprétation technique et la cuisson sont libres. Les concurrents devront présenter des réalisations en six portions de 50g au moins chacune.

Les concurrents pourront présenter leurs réalisations dans les deux catégories.

Elles seront notées sur trois critères principaux :

      • L’apparence sur 25 points
      • La texture sur 25 points
      • Le goût sur 50 points, soit un total de 100 points.

Le Jury est souverain dans ses notations et appréciations. Le Jury peut varier d’une année à l’autre.

Les prix sont pour le 1er le prix « c’est bourguignon », pour le 2ème le prix «c’est bon » et pour le 3ème le prix « c’est beau ».